Skip to content

Médecin informaticien

Doc: a063008
Bulletin: 63 p. 27
Date: 16/10/1993
Origine: CN
Thèmes:
Aperçu

« Précédent 

 Suivant »

Aperçu

Médecin informaticien

Un Conseil provincial expose au Conseil national le problème de l'inviolabilité des droits de l'homme et, plus spécialement, du respect du secret professionnel médical, de la confidentialité des données et de l'utilisation que l'on pourrait en faire, dans le domaine de l'informatique.

Le problème est posé par le rôle essentiel joué par un médecin dans l'utilisation d'antivirus pour PC et le dépannage de PC contaminé. Est-il souhaitable que ce médecin, qui consacre son activité à l'informatique et ne pratique pas la médecine, soit inscrit à un Tableau de l'Ordre des médecins ?

Avis du Conseil national:

Le Conseil national a, en sa séance du 16 octobre 1993, pris connaissance de votre lettre du 19 juillet 1993 relative à la sprl X et à l'inviolabilité des droits de l'homme.

Il rappelle que tout médecin est garant du secret médical.

Il est judicieux que les Conseils provinciaux maintiennent les médecins qui ne s'occupent que d'informatique au Tableau de l'Ordre.

« Précédent 

 Suivant »

Aperçu